D’après une enquête annuelle sur les indicateurs des TIC publiée par l’ANRT fin 2018, 62 % de la population marocaine est connectée, une condition sine qua non pour garantir la pérennisation des sites marchands. Si l’on tient compte que les Marocains sont de plus en connectés et que les usages mobiles se répandent chaque jour davantage, il est clair que l’e-commerce a de très beaux jours devant lui.

Les e-commerçants au Maroc proposent dorénavant des livraisons partout dans le royaume grâce au service de livraison assuré par Amana Express et le réseau de Poste Maroc. De quoi garantir une couverture optimale des villes du Maroc, et donne aux marocains l’accès aux grandes marques à des prix jusqu’a -70% livrés en 24 à 48h. ainsi des sites de plus en plus spécialisés ont vu le jour, vendant des Téléphones Apple iPhone ou encore des costumes marocains et de la haute couture, offrants aux clients l’opportunité d’acheter en ligne des tenues traditionnelles rapidement, aisément et à des prix très compétitifs.

En ce qui concerne les paiements digitaux réalisés à travers les dispositifs des banques (application sms banking, site internet de la banque, agences bancaires), concentrés sur le règlement de factures, taxes et impôts divers, frais portuaires pour les importateurs exportateurs… Il ne s’agit pas simplement d’une tendance mais c’est surtout un besoin de mettre en avant la mode marocaine à travers le caftan et les autres costumes traditionnels tout en permettant aux clients marocains et étrangers d’être au courant des dernières nouveautés, d’effectuer leurs achats en ligne sans tracas et sans souffrir de tous les désagréments liés au shopping, comme la fatigue à force de courir les magasins, la difficulté à trouver un parking pour son véhicule ou à trouver les modèles qu’on cherche entre autres. Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création.

Les équipes de certaines agences de communication au Maroc s’engagent à répondre à toutes questions pour la création des sites et le lancement des projets E-commerce en quelques jours. Avec des agences de communication au Maroc comme Newcom, vous pouvez créer votre site web en toute liberté et le gérer de A à Z. Ces projets d’e-commerce ont généré un besoin d’accompagnement et ont entrainé la création de multiples agences employant des développeurs, des web marketeurs et autres spécialistes des réseaux sociaux.

Ainsi la croissance des paiements par carte bancaire est de l’ordre de 21 % d’une année à l’autre. Cette tendance est favorisée par les grands facturiers, les compagnies aériennes et les services eGov. Toujours d’après le CMI, les secteurs qui représentent la plus grande part des opérations par carte bancaire sur internet sont essentiellement les compagnies aériennes, les régies de distribution d’eau et d’électricité, les télécoms et l’hôtellerie.

« C’est un chiffre qui est difficilement vérifiable, mais c’est la part déclarée par nos principaux clients qui acceptent la carte bancaire », précise Mikael Naciri. « Tous ces paiements électroniques ont représenté autour de 4.5 % du PIB en 2018. Notre rôle est de permettre que ces paiements soient sécurisés et que les commerçants puissent effectuer leurs transactions sans se soucier d’un éventuel impayé (comme pour le chèque) », poursuit Mikael Naciri. Thomas Bincaz, Country Manager Morocco de Mister Auto Maroc, une filiale du groupe PSA, souligne quant à lui : « Le e-commerce est un autre moyen de distribution où l’on élimine les intermédiaires. Des propos confirmés par Thomas Bincaz : « Si le Maroc veut que le e-commerce franchisse un nouveau palier, il faut absolument créer des champions et des leaders locaux et les aider.

Les politiques publiques ont également joué un rôle très important dans l’évolution de l’économie numérique au Maroc. Dans cet esprit, nous avons fait un tour sur BOUTIKA.MA, l’un des pionniers de la vente en ligne au Maroc, et qui propose un large catalogue de plus de dix milles références et produits divers. Les équipes BOUTIKA nous confirment ainsi qu’avec le confinement le shopping en ligne a connu une vraie croissance au Maroc, ainsi le nombre de commandes ont triplés durent le confinement, et la tendance continue même après ce qui promet des beaux jours à venir pour la vente en ligne et le paiement électronique au Maroc.