Menu

5 erreurs qui pénalisent votre référencement

0 Comments


Le référencement est primordial pour déterminer la façon dont vous apparaîtrez dans les résultats des recherches de Google ou des autres moteurs.

Vous vous évertuez à écrire et écrire encore, peut-être même utilisez-vous un logiciel ou un service d’analyse de mots-clés, sans réel succès.

Vous commettez peut-être une voire plusieurs de ces 5 erreurs qui pénalisent votre référencement naturel :

1.Contenu trop court

Google répertorie ses pages et surtout les classe selon plusieurs critères. L’un d’eux est la longueur en nombre de mots. On ne sait pas réellement la longueur minimale que le numéro un des moteurs de recherche juge bonne, mais de mon côté je table pour un minimum de 300 mots pour avoir du contenu à apporter aux robots des moteurs.

Analyser vos pages et vos articles. Avec WordPress c’est facile puisque le logiciel affiche un compteur de mots en bas de chaque article que vous êtes en train d’écrire. Vous pouvez faire de même avec Open Office ou Word par exemple. De toute façon en moins de 300 mots il va vous être difficile de faire passer quelque chose.

Peut-être avez-vous surestimé un de vos articles. Repérez-les et fusionnez-les avec un article au thème proche. Si vous souhaitez respecter scrupuleusement la consigne d’un thème par article alors développez-le pour le rendre plus conséquent.

2.Attention au contenu dupliqué

Le contenu dupliqué est du contenu similaire appartenant à un même site. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

  • Votre contenu est lié par plusieurs URL
  • Votre contenu vient d’une autre version pour mobile
  • Mauvais réglage de votre blog qui laisse dupliquer vos tags et vos archives par exemple
  • La méthode illégale délibérée pour manipuler les moteurs de recherche

Vous devez faire très attention à ce que votre contenu ne se retrouve pas indexé partout sous différentes URL de votre nom de domaine, sous peine de voir Google vous sanctionner.

Vous pouvez déjà canonicaliser vos articles. Cela consiste à indiquer au moteur de recherche l’adresse d’origine de vos articles. Ensuite, limitez le référencement des pages, des tags et des archives, préférez vos articles uniquement et les pages au contenu unique.

3.Oublier les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les réseaux du futur. Certains pensent même qu’ils ont pris le pas sur les blogs au point de rendre ceux-ci obsolètes. Quoique vous en pensiez, vous ne pouvez pas les ignorer. Affichez des boutons permettant à vos lecteurs de partager votre contenu.

4.Attention à la vitesse de votre site

L’accès à votre site est très important. Même si parfois l’amélioration de votre vitesse peut paraître un brin mystique tellement on ne sait pas d’où provient cette lenteur, il est tout de même des points à surveiller.

  • Faites attention au poids de votre page (taille des images, gadgets qui clignotent partout, etc.)
  • Choisissez un hébergeur fiable
  • Préférez un hébergeur sur votre continent. Vous pouvez faire un test en faisant un traceroute ou un tracert sous windows sur un hébergeur américain réputé rapide comme Hostgator par exemple et vous verrez le temps de latence sérieusement augmenter dès lors que le ping traversera l’atlantique. Un service peut-être un peu moins rapide en France, mais toujours plus qu’un à l’étranger. Pour faire un tracert sous windows ouvrez la commande (raccourci bouton windows+R) tapez cmd et dans la fenêtre écrivez: tracert [Nom du serveur]

5.Un titre pour chaque page

Ceci ne devrait normalement plus être le cas avec les thèmes qui sont proposés maintenant. Faites tout de même attention à ça. Pour votre référencement il est nécessaire que chaque page ait son propre titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *