L’offset

Cette technique est souvent utilisée pour les impressions à moyenne ou grande quantité avec un résultat optimal. Toutefois, elle nécessite la mobilisation d’un grand nombre de personnels, car elle est effectuée à travers de nombreux passages en machines. Les impressions offset sont effectuées avec quatre plaques de couleur différente, dont le Cyan, le Magenta, le Jaune et le Noir.

Pour éviter les décalages de couleur, un technicien se charge de les ajuster, afin qu’elles passent toujours au même endroit pour un ajustement parfait. Le grand problème de ce procédé est qu’il n’est pas très rentable par rapport aux autres techniques. Son utilisation n’est pas très avantageuse, sauf pour la production de flyers ou d’affiche à grande échelle.

La sérigraphie

Cette méthode est utilisée pour les impressions comprenant de 1 à 6 couleurs. Grâce à son dépôt d’encre important, la sérigraphie permet d’obtenir aussi bien un rendu opaque, qu’une couleur intense. Cette méthode fait partie des produits durables.

Elle est plus efficace sur les supports avec des couleurs foncées comme le noir, le bleu ou le rouge, mais elle ne convient pas aux impressions contenant des détails précis, à cause de sa technique de disposition de couleur.

Sa similarité avec l’offset est qu’elle ne peut être rentable uniquement sur une production en grande quantité. En effet, presque tous les frais sont fixes, des films en passant par l’écran et l’application par article, indépendamment de la quantité d’impressions nécessaire. Afin d’amortir ces coûts, il est nécessaire une grande quantité d’imprimée.

Le numérique

Le numérique est généralement utilisé pour les photographies ou les images composées d’un grand nombre de détails, surtout au niveau des couleurs. Malgré l’opacité importante de l’encre utilisée dans ce procédé, ce dernier n’est pas vraiment adapté aux surfaces possédant des couleurs foncées. Il est plus efficace sur le blanc ou les couleurs claires.

Contrairement à l’offset et à la sérigraphie, cette méthode est rentable sur les impressions en petite quantité, ainsi que les images assez complexes contenant plus de 6 couleurs. Mis à part l’excellente qualité des résultats, la rapidité de la production est également un atout non négligeable du numérique.