Menu

Les aides à la création d’entreprise Guadeloupe

0 Comments


Vous avez décidé de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur en Guadeloupe mais vous ne savez pas par où commencer ?
Il existe différentes aides afin de vous permettre de faire face à des dépenses et imprévus éventuels.

Aide à la création d’entreprise en Guadeloupe: le bon choix

L’aide à la création d’entreprise Guadeloupe se présente sous différentes formes. Il est important de bien se renseigner et de choisir celle qui convient selon la situation de l’individu.

-L’ACRE : Anciennement ACCRE depuis le 1er janvier 2019, est un dispositif éligible à toutes les personnes qui créent une entreprise ou qui reprennent une entreprise. Elle permet d’être exonéré des cotisations sociales pour une durée de 12 mois. D’autres conditions s’appliquent comme détenir au moins la moitié du capital de l’entreprise ou en être le dirigeant principal.

-PRÊT D’HONNEUR CRÉATION : C’est un financement bancaire nécessaire à l’achat de matériels pour les besoins de l’entreprise et les frais de démarrage de celle-ci. Cette aide accompagne l’entrepreneur par ses conseils pour maintenir son entreprise et le suit dans ses progressions en matière de chiffres d’affaire. Des professionnels comme des chefs d’entreprise, des comptables et des juristes constituent l’équipe du prêt d’honneur création.
Depuis septembre 2012, tous les types d’entreprises sont éligibles à ce dispositif sauf les associations et les micro-entrepreneurs.
Le montant varie entre 5000 et 25 000 euros remboursables entre 2 et 5 ans selon la situation de chacun.

-PROJET INITIATIVE JEUNE : Elle s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans qui veulent réaliser un projet professionnel et arrivant au terme de leur contrat emploi jeune. Cet aide peut être cumulé avec l’ACCRE mais n’est pas cumulable avec un contrat d’apprentissage, un contrat emploi jeune en cours ou un contrat de professionnalisation.
Le montant de l’aide est plafonné à 7320 euros selon la nature du projet et de ce que cela demande comme investissement.

-JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE OU UNIVERSITAIRE : Cela concerne les nouvelles entreprises qui investissent dans la recherche et le développement. De ce fait, elles peuvent être exonérées des charges fiscales et sociales.
Pour prétendre à cette allocation, il faut être une PME et avoir moins de 8 ans d’existence. Les dépenses doivent servir à la recherche et au développement sur une base minimum de 15% des charges déductibles. L’entreprise doit appartenir à au moins 10% des étudiants ou des enseignants ;

-LE FOND D’AIDE AUX JEUNES : Cela concerne les jeunes de 18 à 25 ans, de nationalité française ou ayant un titre de séjour valide résidant en Guadeloupe et voulant s’insérer socialement et professionnellement. Ils bénéficieront d’aides financière à court terme et d’un accompagnement vers leur projet.
Un prêt de 1829 euros est accordé sans intérêt et remboursable dans un délai d’1 an.

-MICROCRÉDIT ADIE : C’est une aide pour les entreprises en Métropole ou en territoires d’Outremer qui travaillent pour développer votre entreprise en Guadeloupe. Vous ne pourrez cependant pas obtenir de prêt bancaire.
Le montant de l’aide est à hauteur de 10 000 euros remboursable en 48 mois avec un taux d’intérêts de 7,53 %.

-GARANTIE ÉGALITÉ FEMME : Elle concerne les femmes demandeuses d’emploi ou en situation difficile et qui ont crée ou reprises une entreprise depuis moins de 3 ans.
La durée du prêt est de 2 ans pour un montant limité à 50 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *